Ce mardi 1er mai 2018, c’était la Fête nationale du travail au Vietnam, comme partout dans le monde. J’ai eu l’occasion de visiter plusieurs sites intéressants de Hanoi avec Phuong, le mari d’une de mes professeurs de français, qui est un guide touristique professionnel. Nous accompagnions trois voyageurs français très sympathiques, qui avaient beaucoup d’humour. J’ai passé des moments magnifiques avec eux, que je souhaite vous raconter dans ce blog.

Je suis arrivé à 8 heures du matin avec Phuong, à l’hôtel du trio français, proche du lac Hoan Kiem. Nous nous sommes présentés en quelques mots, ce qui m’a permis d’apprendre que l’un d’eux est vietnamien d’origine (mais il ne parle pas bien notre langue). Nous avons ensuite commencé le tour, une découverte de la capitale pour eux comme pour moi en partie ! Le premier endroit que nous avons rejoint est la pagode Tran Quoc, située au Lac de l’Ouest (Tau Ho). J’ai eu l’occasion d’en savoir plus sur des aspects anciens de notre culture, à travers le bouddhisme surtout. Phuong nous a communiqué beaucoup d’informations que malheureusement, je n’ai pas pu mémoriser en totalité.

Ensuite, nous sommes allés au Musée d’ethnographie du Vietnam, à quelques kilomètres de là dans le quartier de Cau Giay. Nous y avons aussi appris beaucoup de choses sur la culture des minorités ethniques du pays, et j’ai également apprécié les grands arbres du jardin de ce site touristique. Mais comme je m’étais couché très tard la veille, après tant de déambulation, je me suis assoupi pendant une demi-heure en laissant le guide avec les Français.

A midi, nous sommes retournés en direction du centre en nous déplaçant sur les abords du Temple de la Littérature (Van Mieu), un complexe historico-religieux. Dans une rue adjacente, nous avons déjeuné avec un “bun cha”, le plat très populaire au nord du Vietnam (dont je raffole !). Puis nous sommes restés une trentaine de minutes pour discuter. J’ai été heureux d’apprendre que les trois voyageurs travaillent dans l’informatique, mon domaine justement.

Nous avons parcouru le temple en début d’après-midi, sans nous y attarder à cause de la chaleur. Puis à 15 heures, nous avons regagné la rue piétonne au bord du lac Hoan Kiem, pour visiter le pont The Huc. C’était la troisième fois que j’entrais dans le petit temple Ngoc Son, de cette tout aussi célèbre étendue d’eau du cœur de Hanoi. J’ai pris plein de photos, notamment du bureau de poste de Hanoi, qui donne sur elle. J’étais autant enthousiasmé que nos trois touristes français !

Après, nous avons fait une promenade dans les vieilles rue du centre historique. Cela m’a permis de goûter le café aux œufs pour la première fois, une curiosité très prisée par les étrangers de passage. Ensuite, nous avons visité une ancienne demeure coloniale bâtie par un architecte français, au 19e siècle.

A 17h30, nous avons conduit les trois voyageurs à la salle du spectacle très typique des marionnettes aquatiques. Le moment était venu de nous séparer car Phuong comme moi devions rentrer chez nous. Je suis arrivé à ma maison vers 18h15.

Cette journée a été très fatigante. Mon « smartband » m’a signalé que j’ai dû faire 14000 pas, trois ou quatre fois plus que durant un jour normal. Mais je suis heureux d’avoir eu cette expérience qui m’a permis de converser avec des Français attachants et de découvrir un Hanoi que je connaissais mal, grâce à Phuong.

(Grand merci à Jean-Pierre Tailleur également, pour avoir corrigé ce premier récit en français du blog)